Hypnose et thérapie brève : la complémentarité

Hypnose et thérapie brève : la complémentarité.

L’utilisation de l’hypnose se complète parfaitement avec la thérapie brève stratégique. L’hypnose venant achever le travail inauguré avec la thérapie brève et la thérapie brève stratégique, étant systémique, vient compléter le travail en profondeur réalisé par l’hypnose. Ces deux approchent font la paire. Elles sont nécessaires pour appréhender et surmonter toutes sortes de difficultés.
Milton Erickson lui-même utilisait tantôt la thérapie brève, tantôt l’hypnose selon les besoins du patient, tantôt il inventait… Il n’aimait pas les procédures répétitives. Il adaptait son travail en fonction des difficultés et des ressources de la personne.
Chaque personne est unique et singulière ; chaque personne est une exception ; elle demande une adaptation minutieuse, intelligente et pertinente. Elle exige du thérapeute une intervention respectueuse et délicate.